La science et techno en famille – Les avions de papier

Pour tous les cycles (6 à 13 ans)

Pour fabriquer un avion, les ingénieurs en aéronautique vont souvent analyser les modèles qui existent déjà. Ils peuvent ainsi découvrir les plus performants. Ils peuvent aussi identifier ce qui peut être amélioré.

L’enfant est invité à découvrir les modèles d’avion de papier qui sont les plus performants. Lequel ou lesquels iront le plus loin ? Lequel ou lesquels seront les plus précis ?

Sauf pour les petits, l’enfant devrait être en mesure de faire tout cela seul. Des encouragements peuvent être nécessaires.

-> Aperçu de l’activité*

-> Présentation de l’activité en format balado (pour les parents)

-> Présentation de l’activité en format balado (pour les enfants)

Matériel nécessaire

Fiche des consignes aux enfants

Affiche Les mots de l’aéronautique : elle permet à l’enfant de se souvenir des mots utiles pour parler de son avion de façon scientifique.

Accès à ce document PDF ou à une autre source de modèles d’avions de papier

Feuilles de papier pour fabriquer les avions : idéalement de même grandeur ou encore différents papiers

Papier et crayons : pour noter les résultats  (Fiche des résultats)

Règles ou ruban à mesurer (facultatif)

Chronomètre ou minuterie de cuisine (facultatif)

Action!

La fabrication des avions et leur pilotage
Fabrication

Fabriquer un avion de papier peut sembler simple. Toutefois, lorsque c’est la première fois, la dextérité des enfants doit souvent être développée. Si c’est le cas, l’enfant devrait d’abord faire un modèle simple d’avion, le tester et l’ajuster jusqu’à ce qu’il soit symétrique et qu’il vole relativement bien.

Pour ceci, vous pouvez accompagner l’enfant pour qu’il devienne plus habile. Retenez que l’enfant s’exerce à être méthodique et à faire une finition soignée. Ceci pourra lui être utile dans de nombreuses circonstances!

En fonction de l’âge de l’enfant (ou de sa motivation), on lui demandera de tester un nombre plus ou moins grand d’avions. Il peut concevoir des modèles différents à partir de papiers similaires, ou encore le modèle avec différents papiers.

Pilotage

L’enfant doit ensuite s’exercer. Être pilote d’un avion en papier, ça s’apprend! Et, parfois, il lui faut être persévérant.

L’expérimentation avec les avions 

Lorsque la flotte d’avion est prête au décollage, l’enfant peut tester deux choses pour chaque avion : la précision et la distance parcourue.

Si votre domicile est trop petit, l’enfant testera uniquement la précision. Il est aussi possible de faire les tests à l’extérieur par une journée sans vent.

L’enfant devra répéter plusieurs fois ses tests afin d’être certain que le résultat n’est pas un hasard.

Il peut prendre des mesures de la distance parcourue s’il dispose d’instruments permettant de le faire. On encourage l’enfant à noter tous ses résultats. Il peut utiliser ce document ou concevoir ses propres notes, dans un tableau de données ou même un diagramme! 

La communication des résultats

L’enfant peut finalement présenter ses résultats à un membre de la famille, grâce à une affiche ou une présentation orale (en direct, filmée ou par visioconférence). Les destinataires peuvent aussi être encouragés à tester eux-mêmes les modèles! 

Des plus petits aux plus grands, on adapte l’activité

Les petits

Les petits ont besoin de développer leur dextérité. Il faut parfois les aider à faire les bons gestes.

On leur demandera de travailler avec un nombre réduit de modèles d’avions (2 ou 3).

Ils peuvent travailler un seul critère de performance : la distance ou la précision.

Les grands et les plus vites

Les plus grands et les plus vites peuvent faire plus de modèles (3 à 5).

Les plus grands sont invités à être plus rigoureux dans leur démarche :

Ils devraient faire un plus grand nombre d’essais.

Ils devraient noter tous leurs résultats.

Pour aller plus loin

  • En plus de la distance et la précision, il est possible d’explorer d’autres critères de performance. Par exemple, on pourra découvrir les avions qui font des acrobaties et ceux qui volent le plus longtemps!
  • Après avoir comparé tous ces modèles, pourquoi ne pas tenter de créer son propre avion, tester sa performance et l’ajuster.
  • Organiser un concours virtuel avec ses amis
  • Faire une activité similaire : concevoir un parachute qui ralentit la chute d’un objet quelconque
  • Si vous avez accès à Internet ou à des livres, approfondir quelques questions reliées à l’aviation :
    • Comment un avion fait-il pour voler?
    • Quelle est l’histoire de l’aviation? Qui sont les premiers humains à avoir réussi à voler?
    • Comment les humains ont-ils réussi à faire la conquête de l’espace?
    • Quels sont les animaux qui volent? Comment font-ils?

Quelques trouvailles pour s’inspirer

  • « The Paper Airplane Guy » : John Collins est incroyable! Un vrai passionné des avions de papier! La vidéo est en anglais. On peut couper le son et tout simplement regarder ce qu’il fait, comment il le fait.

IMPORTANT : N’oubliez pas respecter les directives gouvernementales visant à limiter la propagation de la pandémie. Ces directives sont continuellement mises à jour à l’adresse www.quebec.ca/coronavirus. Certaines activités pourraient alors demander à être modifiées.


Cette activité utilise une partie du Défi apprenti génie 2018 – Prends ton envol proposé par le Réseau Technoscience. Pour les besoins de la présente activité, seule la dimension de l’investigation scientifique pour étudier les modèles d’avions a été retenue.


Un grand merci à Marie-Ève Naud pour cette infographie!